Agriculture

Écrit par ILBOUDO Abdoul Karim le . Publié dans Définitions


Accroissement de la production agricole (taux d’) :
Ecart entre la production agricole d’une année (ou d’une campagne) donnée et celle de l’année (ou de la campagne) précédente, rapporté à la production agricole de l’année (ou de la campagne) précédente.

Actif agricole :
Tout membre d’un ménage participant aux travaux champêtres ou aux activités d’élevage pour le compte du ménage, selon la déclaration du chef de ménage.

Agriculteur :
Toute personne qui cultive la terre ou plus largement qui conduit une exploitation agricole produisant des cultures ou élevant des animaux.

Agriculture :
Ensemble des activités économiques ayant principalement pour objet la culture des terres, et d’une manière générale « l’ensemble des travaux transformant le milieu naturel pour la production de végétaux et d’animaux utiles à l’homme ».

Agriculture écologique :
Agriculture ayant comme préoccupation primaire de gérer ses effets sur l’environnement, de façon à ce que les enjeux environnementaux soient réellement pris en compte par des pratiques agricoles adaptées.

Agriculture intensive :
Agriculture caractérisée par l’usage important d’intrants, et qui cherche à maximiser la production.

Agriculture raisonnée :
Mode de production agricole qui cherche à maîtriser les effets positifs et négatifs de l’activité agricole sur l’environnement tout en assurant la qualité des produits, ainsi que le maintien voire l’amélioration de la rentabilité des exploitations. Elle repose sur l’adoption de pratiques considérées comme respectueuses de l’environnement par l’expérience scientifique, afin d’assurer un développement durable.

Agriculture traditionnelle :
Système de production basé sur la polyculture et l’élevage. Il ne permet que de subvenir partiellement aux besoins alimentaires de la population.

Agroforesterie :
Pratique culturale utilisant les capacités de certaines espèces d’arbres à contribuer à l’amélioration des productions de cultures temporaires. Il s’agit en général de fonctions de protection des cultures (brise vent, haie), d’amélioration des sols (drainage, défense contre l’érosion) ou d’association permettant d’améliorer la fertilité du sol.

Association de cultures :
Situation dans laquelle deux ou plusieurs espèces de plantes occupent la même parcelle.

Autosuffisance alimentaire :
Capacité d’un pays à satisfaire ses besoins alimentaires sur la base de sa production nationale.

Autosuffisance alimentaire (taux d’) :
Rapport entre la production alimentaire domestique et la consommation alimentaire domestique.
Il est exprimé en termes physiques et peut être calculé par produit ou pour l’ensemble de la production alimentaire.

Besoins annuels de consommation céréalière nationale :
190 Kg x (Population au 31 Avril de l’année courante).

Bilan céréalier :
Vue « macro » de la situation alimentaire d’un pays pour une année donnée. Il permet d’appréhender l’ampleur de l’écart entre la production nationale de céréales et la consommation totale en rendant compte des disponibilités alimentaires. Son objectif est de bien quantifier le disponible céréalier et les déficits et de préciser les besoins réels d’aide alimentaire en s’appuyant sur une information fiable.

Consommation céréalière apparente :
Somme de la production céréalière disponible, de la variation de stocks et des importations de céréales à laquelle on soustrait les exportations de céréales.

Crédit à la production agricole (taux de) :
Rapport entre la valeur des acquisitions à crédit d’intrants et d’équipements agricoles et la valeur totale des acquisitions d’intrants et d’équipements agricoles.

Culture :
Espèce de plante cultivée par les agriculteurs : herbes pour les vaches, céréales pour l’alimentation animale et humaine, etc.

Culture attelée :
Utilisation dans les activités agricoles d’au moins une charrue.

Cultures céréalières :
Elles regroupent le blé, le maïs, le sorgho (blanc et rouge), le riz et le fonio.

Cultures de rente :
Elles regroupent le coton, l’arachide, le sésame et le soja.

Culture mécanisée :
Utilisation dans les activités agricoles de moyens mécaniques à moteur dans l’exécution des travaux.

Disponibilités alimentaires :
Somme de la quantité totale produite une année donnée avec le volume total des stocks disponibles au début de l’année commerciale et les produits alimentaires qui peuvent être acquis avec les revenus disponibles.

Élasticité rendements agricoles/investissements :
Mesure de l’effet moyen d’un accroissement des investissements agricoles (acquisitions d’équipements d’attelage ou motorisés) sur les rendements moyens agricoles.

Élasticité rendements agricoles/utilisation de fertilisants minéraux :
Mesure de l’effet moyen d’un accroissement de la quantité de fertilisants chimiques sur les rendements moyens agricoles.

Exploitation agricole :
Unité de production agricole caractérisée par une gestion unique et constituée d’hommes et de femmes qui y travaillent, de terres utilisées entièrement ou partiellement, d’animaux, de matériel, de bâtiments ou d’installations fixes et d’autres moyens de production.

Fermage :
Allocation de terre (champ ou parcelle) pour laquelle le propriétaire doit recevoir un paiement fixe défini au moment de la transaction et ne tenant pas compte du résultat de la production. Le paiement peut être fourni en nature.

Flux :
Mouvement de marchandises qui passent d’un marché à un autre, d’un terroir à un autre ou d’un pays à un autre, pendant les opérations d’échanges qui portent sur le transfert d’une quantité plus ou moins importante de produit.

Flux externe :
Mouvement d’une quantité d’un produit d’une région ou d’un pays à une autre région ou un autre pays.

Flux interne :
Mouvement d’une quantité d’un produit d’une zone à une autre dans un même pays ou région.

Flux transfrontalier :
Mouvement d’une quantité d’un produit s’effectuant d’un pays à un autre pays.

Fosse compostière :
Fosse contenant un mélange décomposé de résidus végétaux et minéraux avec très peu de déjections. Le produit final obtenu est bien décomposé et est appelé compost.

Fosse fumière :
Fosse contenant un mélange décomposé de pailles plus ou moins piétinées (litière) et de déjections d’animaux et auquel il est conseillé d’ajouter du phosphate. Le produit final obtenu est appelé fumure organique.

Incidence de la pauvreté céréalière autonome :
Proportion de personnes dont la production céréalière est insuffisante par rapport à leurs besoins.

Incidence de la pauvreté céréalière réelle :
Proportion de personnes dont le disponible céréalier réel de leurs ménages est insuffisant par rapport à leurs besoins de consommation céréalière.

Incidence de la pauvreté énergétique :
Proportion des individus qui ne peuvent pas satisfaire leurs besoins caloriques journaliers.

Investissement agricole par unité de superficie :
Rapport entre l’investissement (acquisition du matériel d’attelage, de tracteurs, d’animaux de trait, du matériel de traitement, du matériel de transport, du matériel d’exhaure, etc.) en valeur réelle et la superficie totale emblavée.

Irrigation (taux d’) :
Rapport entre l’ensemble des terres irriguées et la superficie totale emblavée.

Légume :
Plante cultivée destinée à la consommation humaine, en frais, surgelé ou en conserve.

Marché de collecte :
Marché mettant en prise producteurs et commerçants.

Marché de détail ou de consommation :
Marché animé par des grossistes et/ou des collecteurs, et des consommateurs.

Marché de regroupement :
Marché animé essentiellement par des producteurs et/ou des collecteurs, et des commerçants grossistes.

Marché frontalier :
Marché situé à la frontière du pays.

Marché régional :
Marché animé par la présence d’acteurs étrangers.

Matériels agricoles :
Ensemble des outils et machines utilisés pour l’implantation et l’entretien des cultures ainsi que pour l’élevage des animaux.

Matrice d’allocation des superficies :
Table d’allocation de la superficie entre les différentes cultures. Chaque élément donne la proportion de superficie occupée par une culture selon le type d’association et le mode de faire valoir (typologie d’exploitation) dans la région. C’est donc une table d’assolement des cultures sur un hectare type. La matrice est conjoncturelle dès lors que la stratégie d’assolement varie d’une campagne à l’autre.

Ménage agricole :
Ménage où un ou plusieurs membres entretiennent des parcelles pour le compte du ménage.

Métayage :
Forme de location de terre (champ ou parcelle) pour laquelle le bénéficiaire doit attribuer un pourcentage de la production obtenue de la terre louée au propriétaire. Ce pourcentage est fixé à l’avance au moment de la transaction.

Mode de faire valoir direct avec titre de propriété :
Allocation de terre faisant suite à un achat et qui a fait l’objet d’une transaction enregistrée.

Mode de faire valoir direct sans titre de propriété :
Allocation de terre faisant suite à une transaction non enregistrée : prêt à titre gratuit, attribution coutumière, etc.

Parcelle :
Portion de terrain exploitée par un ou plusieurs membres du ménage et portant une seule culture ou une association de cultures.

Période de consommation céréalière :
Période allant du 1er octobre d’une année au 30 septembre de l’année suivante.

Population agricole :
Ensemble des membres des ménages agricoles.

Prix au consommateur :
Prix relevant d’une transaction entre un détaillant et/ou un demi-grossiste, et un consommateur sur un marché de détail.

Prix au producteur :
Prix relevant de la transaction entre producteurs et/ou collecteurs, et commerçants sur un marché de collecte.

Prix au regroupement :
Prix de gros ou demi-gros relevé sur un marché de regroupement.

Probabilité de crise Alimentaire :
Estimation du risque de survenue d’une crise d’alimentation compte tenu de l’issue de la campagne agricole et de la capacité qu’ont les populations à faire face à un déficit de la production agricole.

Production céréalière disponible :
Production nette de mil, de sorgho, de maïs, de fonio et de riz de la campagne agricole précédente.

Produit phytosanitaire :
Produit qui soigne les organismes végétaux.

Redevance :
Montant en espèces versé par un exploitant agricole pour l’utilisation d’infrastructures ou de services communs mis à disposition par une structure d’aménagement sans distinction de statut : groupement, coopérative, union, société.

Rendement en principale :
Rendement moyen à l’hectare des parcelles des cultures pour lesquelles il existe au moins deux cultures, et la culture considérée est la plus dominante en nombre de pieds.

Rendement en pure :
Rendement moyen à l’hectare des parcelles des cultures pour lesquelles il n’existe qu’une seule culture.

Rendement en secondaire :
Rendement moyen à l’hectare des parcelles des cultures pour lesquelles il existe au moins deux cultures, et la culture considérée est la deuxième en termes de nombre de pieds.

Rendement moyen à l’hectare :
Poids moyen obtenu sur un ensemble de parcelles à partir de la pesée de la récolte sur chaque parcelle d’une portion de 25 mètres carrés multipliée par 400.

Responsable de parcelle :
Personne qui décide des semis sur la parcelle et de l’utilisation des récoltes.

Revenus agricoles :
Revenus tirés de l’exercice de l’activité agricole.

Revenus non agricoles :
Bénéfice net tiré de toutes les activités pratiquées par les membres du ménage en dehors de celui issu des activités agricoles présentes sur l’exploitation agricole.

Sécurisation foncière (taux de) :
Rapport entre la superficie des terres avec un titre de jouissance et la superficie totale emblavée.
Il exprime le degré de pérennisation du mode d’accès à la terre.

Sécurité alimentaire :
Le concept de sécurité alimentaire fait référence à la disponibilité ainsi qu’à l’accès de nourriture en quantité et qualité suffisante. La sécurité alimentaire comporte quatre dimensions : (1) Disponibilité (production intérieure, capacité d’importation, de stockage et aide alimentaire) ; (2) Accès (dépend du pouvoir d’achat et de l’infrastructure disponible) ; (3) Stabilité (des infrastructures mais aussi stabilité climatique et politique) ; (4) Salubrité, qualité (hygiène, principalement accès à l’eau).
La sécurité alimentaire dépasse la notion d’autosuffisance alimentaire. La notion de sécurité alimentaire est toutefois à distinguer de celle de sécurité sanitaire des aliments, qui a trait à l’hygiène, la salubrité et l’innocuité des aliments.

Semences sélectionnées :
Semences améliorées et certifiées importées ou produites par des maisons spécialisées ou par des producteurs semenciers et vendues par les maisons de commerce ou fournies par les structures techniques (centre semencier, producteurs semenciers) et ONG.

Superficie de la parcelle :
Superficie physique de la parcelle occupée par les cultures sans distinction de densité de culture.

Superficie en principale :
Superficie physique de la ou des parcelle(s) où il y a au moins deux cultures et la culture considérée est la plus dominante en nombre de pieds.

Superficie en pure :
Superficie physique de la ou des parcelle(s) où il n’existe qu’une seule culture.

Superficie en secondaire :
Superficie physique de la ou des parcelle(s) où il existe au moins deux cultures et la culture considérée est la deuxième en nombre de pieds.

Superficie totale exploitée ou emblavée :
Somme des superficies physiques des parcelles entretenues par les membres des ménages agricoles (superficies en pure plus superficies en principale).

Taux d’autonomie céréalière :
Rapport entre les besoins de consommation des populations et la production céréalière disponible.

Taux de couverture céréalier apparent (TCCA) :
Ecart entre la consommation céréalière apparente et les besoins de la période écoulée (1er octobre année n-1 au 30 septembre année n) rapporté à ces mêmes besoins de la période écoulée.

Zone à risques (ZAR) :
Zone dans laquelle les disponibilités alimentaires ou les conditions d’accès à ces disponibilités sont à un niveau susceptible de conduire à une crise alimentaire.